10 mars 2013

Arrêts de travail et cancans


Quand on se fait arrêter une semaine ou deux, on a droit aux sempiternels :


Sachez que quelque soit la durée de l'arrêt, il y aura toujours des cancans.
On ne peut l'empêcher c'est ainsi, les collègues jasent à tout va.


Quand l'arrêt dure plus de trois semaines par contre, là on entre dans une autre dimension.

Bien sûr il y a les messages bienveillants, ou qui en ont l'air en tout cas...


On n'échappe pas aux questions des curieux, bien intentionnés pour certains, un peu moins pour d'autres...


S'en suivent les conseils plus ou moins avisés que certains s'empressent de nous dispenser, car chacun a son avis à donner et ce serait trop dommage de s'en priver.


Toujours les fameux cancans, qui, dépassé ce délai fatidique des trois semaines d'arrêt, prennent une ampleur somme toute étonnante.




(je passe sur les "Elle devrait changer de boulot si ça ne lui convient pas" et les "Elle somatise par rapport au boulot tu crois?)

...

Et à votre retour, vous aurez probablement droit à quelques :

"Alors? Ça y est tu es sortie d'affaire?"

"Ça va mieux?"

"Ben dis-donc on s'est inquiété tu avais quoi?"

"Ah ça a été dur pour les plannings tu sais, j'ai même dû écourter mes vacances pour revenir un samedi, on en a bavé en sp, j'ai dû demander de l'aide aux autres secteurs mais bon l'important c'est que tu ailles mieux"

"Bonjouuuuuuur Machine (air de chien battu) alors ça va mieux? (sourire triste)"

"Tiens mais c'est Machine! Bonjour, ALORS ??"

"Mais qui voilà! On commençait à se poser des questions !"

"Ça va? Si tu as besoin de quoi que ce soit je suis là tu n'hésites pas ok? Ça va aller tu es sûre? Mmmm? (moue dubitative) Mouais (sourire complice)"

"Alors, ces vacances? HA HA HA"

"Eh ben dis-donc, te voilà toi allez viens là me faire un p'tit bisou"

"Salut"

"Alors Machine, après tout ce temps vous nous revenez en pleine forme j'espère?"

"Eh ben c'est pas trop tôt nan j'rigole"

"On t'a laissé tous les Rappels depuis ton départ nan j'déconne"

"Bon va falloir bosser maintenant c'est fini le farniente hein nan mais j'plaisante"

Etc
...

Sans oublier... les usagers bien entendu.





3 commentaires:

Anonyme a dit…

Décidément Mlle Salt vous lisez dans mes pensées ! D'abord je ne peux plus écouter "le masque et la plume" sans penser à vous, et ...en arrêt maladie depuis bientôt 3 mois pour une opération de hernie discale, j'ai les oreilles qui sifflent en pensant à mes chères collègues ! Reposez vous bien et pis les grincheux ont s'en fout !

Anonyme a dit…

Ca manque de zouk-core !

Alain Carré a dit…

Ah, toujours aussi prêt de la vérité, chère Melle Salt. Une de nos collègues a connu ça, et c'est vraiment pas chouette, chouette!!! Mais est-ce pire que l'indifférence totale qui vous est opposée quand vous prenez congé parce que votre compagne est malade, malade...
continuez...

Articles les plus consultés