12 février 2012

Un vrai froid de bib
































































































10 commentaires:

Savon a dit…

chez nous, il sont trouvé le moyen de couper le chauffage mercredi prochain pour régler un truc sur le gaz.. Non mais, c'est tellement la bonne idée.

Dididoumdida a dit…

De vraies lumières, ces architectes!!!

Anonyme a dit…

Rajoutons :

- la rénovation des vieux châssis pourris (bâtiment classé oblige) qui laissent toujours passer l'air froid, mais avec du double vitrage,

- les vannes thermostatiques commandées à distance histoire de créer un chaud-froid permanent (passage de locaux surchauffés à des pièces fraîches voire très fraîches :-) ).

Lou Read a dit…

Et le chauffage au sol qui ne fonctionne pas parce qu'il n'y a plus d'eau dans la chaudière et que personne ne va vérifier...

Anonyme a dit…

Ou alors la chaufferie bois qui ne démarre qu'en novembre, même s'il fait -10 avant, et qui s'arrête en mars, même s'il neige couramment jusqu'à fin avril, entre autres.

Je vois que c'est partout pareil

Anonyme a dit…

le pire c'est que c'est aussi comme ça pour des bâtiments flambants neufs... pas de chauffage, mega espace, super courants d'air en toute saison, + les odeurs des cafétérias qui partagent le même giga espace voulu par les architectes... Mais c'est moderne, c'est bô, c'est esthétique... et c'est labellisé Minergie (label suisse pour bâtiments économes en énergie)

Anonyme a dit…

Chez nous c'est tout pareil ! A part qu'on n'a pas un bâtiment classé rénové mais un bâtiment tout neuf !

Anonyme a dit…

Bibliothécaires, tous le même combat !!!

Anonyme a dit…

Vous avez déjà travaillé chez nous, ce n'est pas possible autrement !!!

Anonyme a dit…

Chez nous, c'est pareil.

Il y a peu, je passais de 25°c dans mon bureau à 14°c en banque de prêt.

Etonnamment, une semaine plus tard j'étais en arrêt maladie...

Articles les plus consultés