18 mai 2011

Cochons versus hommes : match nul

Il y aura des cochons et des humains.

Parce que dessiner des cochons, c'est marrant et pas compliqué. Mais faire transparaître toute la bonne volonté empreinte d'innocence et de niaiserie de la stagiaire Mélanie sur une tête de cochon, bonjour l'angoisse.

Tout à l'heure, en lisant vos commentaires du premier "Cochons vs hommes" - et alors que je me gaussais d'avoir pris ce virage "cochon" - j'étais sur le point de vous lancer un lapidaire "fini les hommes, bonjour les cochons", quand je me suis soudain rappelée mes pulsions précédentes et les annonces fracassantes qui ont suivies, du style "j'arrête tout", "je reviens je ne vous quitte plus" "cette fois c'est la bonne adieu", et autres conneries monumentales.

Comme vous avez pu le constater au cours de ces dernières années, j'aime jouer avec ma crédibilité.

J'aime bien mes ptits humains, quand même :-)

Allez, bonne soirée tout le monde.
grouin grouin

1 commentaire:

chococat a dit…

tant mieux, je les aime bien aussi :-)

Articles les plus consultés