21 décembre 2008

Morfalous

Tous les matins, à la même heure, une étrange fièvre semble animer les bibliothécaires. Tous se dirigent fébrilement vers une des salles de la médiathèque, et pas des moindres : la cuisine, afin d'y accomplir un rituel salvateur : prendre le café en mangeant des gâteaux.

Moment tant attendu, moment béni venu panser les blessures dues au rangement matinal, bulle chaleureuse précédant l'ouverture au public, tendre parenthèse apaisant les morsures du morne quotidien, la pause café est appréciée de tous (notons qu'il est aussi bien vu de faire la pause café à 11h00, 12h45, 15h00, 16h30, 17h00, voire ultérieurement pour les pauvres esseulés voués à fermer la boutique le soir venu)...

...seule ombre au tableau, l'appétit inhumain des collègues...






...ça, c'est sûr qu'ils te le disent pas, à l'entretien d'embauche...

3 commentaires:

Habib Liotek a dit…

Nous les gateaux ça marche pas fort fort, par contre les ferrero...

Aurélilélé a dit…

Ah! Il faudrait que je prenne une photo de la table de la salle de repos chez nous. Il y a au moins 4 boîtes de chocolats, et je compte ramener une galette maison la semaine prochaine :D
Mais c'est cool, parce qu'en dehors de ça, certains collègues sont tristement "light"...

malaurie a dit…

Allez, avouons, le light chez nous ce n'est pas vraiment ça...

J'espère juste que personne ne lira mon commentaire sinon je vais avoir des remarques acerbes sur mon petit ventre...

M'en fous mes enfants l'adorent...

Articles les plus consultés