6 décembre 2008

Je suis gentille

23 octobre 2007
Je vous jure. Je suis fondamentalement, désespérément gentille.
Douce, aimable, j'accueille les lecteurs avec un sourire sincère. Patiente, je les écoute, les conseille, les accompagne lorsqu'ils se sentent perdus...en définitive, j'ai l'image d'une fille sympathique. A raison! Je soupçonne même certains lecteurs d'en pincer pour moi... mais c'est une autre histoire.
Alors...pourquoi? Pourquoi tant d'aigreur? me demanderez-vous, l'air dubitatif. C'est vrai, je râle beaucoup dans mes billets, finalement vous devez avoir l'impression que je ne supporte personne...Je donne une image bien négative de ma personne : la vieille bibliothécaire revêche isolée dans sa tour d'ivoire, c'est un peu moi..sauf que je suis jeune, jolie et bien gaulée (désolée je n'ai pas pu m'en empêcher). Que voulez-vous! J'aime mon métier, mais comme dans toute profession, il y a les bons et les mauvais côtés...Je donne le sentiment de ne pas aimer les gens, d'être revancharde...Pourtant, au travail je suis disponible à tout moment pour vous, tout en restant discrète, et je sais être conciliante quand il le faut. Venez me rendre visite, vous verrez, vous aurez envie de revenir...
Vous qui avez l'habitude de lire mes sautes d'humeur, vous devez probablement lire ces lignes avec force perplexité. C'est vrai, dans ce blog je ne suis pas tendre avec les lecteurs. D'ailleurs, j'imagine que certains d'entre vous ont dû se sentir blessés parfois, atteints dans leur sensibilité de lecteurs, ou tout simplement d'êtres humains. Sachez que telle n'était pas mon intention. J'aime me moquer, c'est vrai, plus souvent qu'à mon tour. Mais entre nous, je ne pense pas un mot de ce que je raconte dans ce blog. Je ne fais qu'endosser un rôle de fille sarcastique, cynique et asociale, car cela me divertit!
Sachons rire de nous-mêmes! Moi la première... Je pourrais changer de registre, et vous parler de moments plus amicaux, plus sympathiques, mais ce serait beaucoup moins drôle. Et puis je ne sais pas raconter ces choses-là, j'en parle mal. J'aimerais bien, mais j'ai trop peur de vous ennuyer, ou de sembler trop niaise...finalement, ce blog n'est qu'une triste tentative pour attirer l'attention, un cri d'amour en quelque sorte...
Lecteurs, je vous aime, ne m'en veuillez pas trop...
Ion.
Nota bene : Ironie : dire, par une raillerie, plaisante ou sérieuse, le contraire de ce qu'on pense ou de ce qu'on veut faire penser. Exemple : voir texte ci-dessus.









6 commentaires:

Christophe a dit…

Et pourtant... Dans notre fors intérieur, combien de fois avons-nous imaginé trucider, écarteler, torturer, décapiter... le casse -pieds d'avant la fermeture du week-end (toujours un retraité, en plus...), le boutonneux du mercredi, la Vieille peau, la "connasse day"... Et tant d'autres personnages haut en couleurs dont le seul but dans l'existence est de pourrir la nôtre...
Bien sûr qu'on les aime nos lecteurs mais des fois, il est salutaire de pouvoir se décharger les nerfs...

Merci à vous.

Un adjoint du patrimoine ardennais... (toujoutrs le même...)

ion a dit…

Mon cher Christophe,
Avez-vous bien lu le nota bene?
Adorablement vôtre,
Ion

Christophe a dit…

Ouuuupssss...
Vi, vi, vi

Je n'avais pas fait attention...

Adorablement également,

Christophe

Habib Liotek (toujours pas le même) a dit…

On ne peut pas en vouloir à Christophe de ne pas tout lire en étant en adoration ! mdr
Sinon moi je n'ai qu'une chose à dire :
"wesh trop cool les lames qui sortent de la bouche ! je veux les même tain !"

Habib Liotek (qui aurait honte de sa pauvre blague s'il n'etait pas déjà mort de honte depuis bien longtemps) a dit…

Moi je voudrais pousser un coup de gueule !!
Ion c'est marqué "afficher mon profil complet et quand on clic on a toujours que ta tête de profil...
pour moi un profil complet c'est des pieds aux cheveux !!
non mais...

ion a dit…

Habib, dans le genre blague de merde t'es vraiment indétrônable, ça c'est sûr! Si tu n'existais pas il faudrait t'inventer!

Articles les plus consultés