29 novembre 2008

Vieille peau

13 octobre 2007
Samedi matin. Vous êtes de permanence à l'accueil et vous l'attendez de pied ferme, le public du samedi, même pas peur! ...jusqu'à ce que vous la voyiez arriver en claudiquant, et là votre assurance s'effrite : ça sent le coup foireux à plein nez. En l'occurence, le coup foireux, vous lui donnez 80 ans bien sonnés.
Elle a le teint tellement tranparent qu'on pourrait voir à travers elle. D'ici quelques années, ou quelques mois si les Dieux sont avec vous, ce sera chose faite, on aura une vue imprenable sur ce à quoi ressemble la terre à six pieds sous terre. En attendant, on peut toujours jouer à "sortir du labyrinthe" avec les veines de son visage.
Bref, avec une amabilité de bouledogue elle aboit se plaint qu'on lui réclame un livre qu'elle est sûre d'avoir rendu. Ok, elle vous joue un air bien connu, pas un jour ne passe sans que vous ne soyiez confrontée à ce cas de figure. Aujourd'hui, pour vous gâter, vous avez droit à une petite variante : changement des piles de son sonotone en direct*... Voilà, c'est fait, vous pouvez la baffer lui parler. Vu le regard suintant d'animosité qu'elle vous lance, vous comprenez d'emblée qu'avec elle, il va falloir prendre au moins trois paires de gants doublés cachemire.
Effectivement, avec ce genre d'individu (Connasse de Type 3 : les plus rassies), vous devez articuler clairement mais sans exagérer ou elle va croire que vous vous foutez de sa gueule, lui expliquer clairement la marche à suivre mais sans jouer l'assistante maternelle sinon elle va croire que vous vous foutez de sa gueule, votre ton doit être doux mais ferme sinon elle va croire que vous vous foutez de sa gueule, vous ne devez à aucun moment dire "peut-être" ou "je ne suis pas sûre" ou "je crois" sinon elle va croire qu'elle a affaire à une incompétente et vous allez vous faire engueuler, vous ne devez SURTOUT PAS émettre l'éventualité qu'elle ait pu se tromper, sinon elle va vous coller une étiquette perpétuelle d'incompétente et de pauvre fille et vous allez vous faire engueuler.
...Vous avez compris? En gros, vous vous écrasez.
Une fois que vous avez terminé votre numéro d'équilibriste, si elle ne vous fait pas répéter et qu'elle s'en va en maugréant sans vous dire merci ni au revoir, c'est dans la poche.
Vous allez râler auprès de vos collègues pour la forme, tout en vous félicitant qu'elle n'ait fait preuve avec vous que d'impolitesse...ça aurait pu être pire : elle aurait pu demander à parler au directeur (même si vous n'étiez pas en tort, c'est toujours très gênant), son sonotone aurait pu ne pas marcher, ou pire, elle aurait pu vous prendre en affection...Vous la recroisez quelques minutes plus tard, les choses ont du s'arranger, en tout cas elle ne tire pas plus la tronche que tout à l'heure. La preuve, elle vous adresse la parole, pour vous demander où sont affichées les dates des brocantes. Vous lui demandez à quoi ça peut lui servir puisque l'an prochain elle ne sera plus là répondez qu'elles ne sont affichées nulle part. Elle s'en va.
Curieusement, ça faisait quelques samedis que personne ne vous avait fait chier, et ça vous manquait presque. Heureusement qu'il y a les vieux pour respecter les traditions...
* véridique









6 commentaires:

la bleue a dit…

Souvent, elles sont également accompagnées d'un petit fumet d'aïl... pas les vôtres ? huhuhu

Fantômette a dit…

Nous les nôtres veulent apprendre à surfer sur Internet...je vous laisse imaginer...

Anonyme a dit…

Allons, allons, j'en ai 2 qui nous apportent des chocolats à noel!

ion a dit…

Ouais, le coup des chocolats, on nous le fait aussi, mais bon, ça sent le favoritisme, cette histoire, elles ont leurs têtes les chipies ;) (par exemple les collègues du multi qui leur apprenneent à surfer...).

Habib Liotek a dit…

MDR moi j'ai un vieux qui est venu me voir affoler pour que je lui apprenne à se servir d'un pc pour suivre la bourse parce que savez vous en mars 2009, ils couperont le minitel... Ô Drame...

C'est marrant quand même, c'est toujours les mêmes scénarii d'une ville à l'autre...
Moi aussi j'ai eu ma petite vieille à qui j'ai montré patiemment comment lire ses mails et qui m'a promis une boite de chocolat et qu'elle a apporté un jour où je n'étais pas là...

Allez en route pour de nouvelles aventures...

Anonyme a dit…

Les biques de chez nous sentent l'eau de cologne à vongt pas, sauf la plus vieille qui sent le pinard. Doit s'enquiller un p'tit canon pour mettre sa vieille carcasse en branle avant de venir... Mais les plus pénibles sont les vieux CONS,au masculin, qui se foutent ouvertement de moi et à qui je ne peux, évidemment, rien dire...mais j'en pense pas moins. Le jour ou je pratiquerai la télékinésie, va y avoir des morts. voilà,ça fait du bien. Je vais attaquer mon samedi matin en forme.

Articles les plus consultés