1 octobre 2008

C'est quoi cette manie de ne pas ranger les livres? (AVEC BONUS!)

14 septembre 2007

Avant-propos

Je sais bien que c'est notre devoir, à nous autres bibliothécaires consciencieux, d'effectuer cette humble tâche, rudimentaire certes mais ô combien élémentaire, que dis-je, in-dis-pen-sa-ble, de ranger les rayonnages chaque matin, et de façon régulière tout au long de la journée...

C'est un dur labeur, croyez-moi.Des centaines de milliers de documents à ranger tous les jours, à classer, re-classer, jusqu'à former un alignement, oh je ne dirais pas parfait évidemment, mais au minimum présentable. Bref, éviter que ça ressemble à un champ de bataille. Et surtout, faire en sorte que le classement soit le plus juste possible. Ben oui, si vous classez un Amélie Nothomb dans les M et non dans les N, ça va être coton pour le retrouver. En même temps ça ne sera pas une grosse perte, mais je m'égare.

Maintenant que c'est dit, entrons dans le vif du sujet, si vous le voulez bien, et même si vous ne le voulez pas d'ailleurs.

Vous avez tous entendu parler de ce meuble tout à fait ordinaire qu'on appelle "bibliothèque", n'est-ce pas? Vous en avez peut-être même une chez vous,dans votre salon ou dans votre chambre (ou aux toilettes!), bref, une bibliothèque, ça tombe sous le sens, c'est un meuble où l'on range des livres. Bon.

En gros, une étagère de bibliothèque, ça ressemble plus ou moins à ça:



Maintenant, admettons que vous soyez invités chez des gens qui ont une bibliothèque. Vous la parcourez, vous y touchez. Inutile de préciser que, ayant un minimum de savoir-vivre, vous prenez garde à laisser la bibliothèque en question dans l'état où vous l'avez trouvée. Donc si cette bibliothèque ressemble à l'image du dessus, vous éviterez de quitter les lieux en la laissant dans l'état suivant:




...n'est-ce pas?

Fooort bien. Je sens que vous commencez à voir où je veux en venir.

Eh bien, en fait, quand vous allez à la bibliothèque municipale, c'est pareil. On choisit ses livres, c'est cool, on prend son temps, tout ça, et naturellement, on pense aussi aux gens qui vont passer après nous, hein, qui parcoureront ces mêmes rayonnages, et qui apprécieront grandement qu'ils soient rangés, présentables, quoi...c'est plus agréable, moins décourageant et ça évite de perdre son temps à chercher un bouquin qui a été rangé n'importe comment, en tout cas pas à sa place habituelle. MAIS C'EST EVIDENT, vous allez me dire, la goule enfarinée. Ben, manifestement, pas si évident que ça, en tout cas si j'en crois l'état piteux des rayonnages du 5ème étage que parcourt chaque matin mon regard empreint d'un sourd désespoir. Dé-vas-tés, et le mot n'est pas trop faible.

Alors, je m'interroge : comment cela a-t-il pu se produire? Parce que, franchement, ce n'est pas la mer à boire de pousser un rang de livres vers la gauche pour le redresser, pas besoin d'avoir fait Polytechnique pour savoir faire ce geste élémentaire, la preuve en image:

1)

2)

...et le tour est joué! (en plus, on est généralement aidé par un objet fort pratique qui s'appelle "serre-livres", qui permet de maintenir la rangée bien droite, comme c'est ingénieux).

Consternant de simplicité. Si simple, d'ailleurs, que les gens n'y pensent pas, c'est amusant. Alors pourquoi, mais POURQUOI ne le font-ils pas?

  • Débilité congénitale?
  • Paralysie des mains?
  • Manque de savoir-vivre?
  • Fainéantise?
  • Inconscience?
  • Penchant marqué pour le je-m'en-foutisme?
  • Egoïsme?
  • Envie irrépressible de faire chier le monde?
  • Désir immodéré de faire travailler ces feignasses de fonctionnaires qui glandent toute la journée dans leur bibliothèque et qui trouvent quand même le moyen de rouspéter?
  • Manque de bon sens?
  • Besoin soudain de contribuer à rendre ce monde encore plus merdique?

Je me sens lasse, tout à coup...

Le pire dans tout ça, c'est que si je me risquais à faire remarquer ce minuscule et insignifiant détail à l'aimable population fréquentant mon cher établissement, on me regarderait avec des yeux de merlan frit, ou bien je me ferais envoyer chier et plus vite que ça. Chacun s'évertuant à crier sur tous les toits que le mal vient de l'autre c'est bien connu, et puis de toute façon quelle drôle d'idée, nous faire redresser les rayonnages, non mais alors n'importe quoi, vous voulez qu'on fasse votre boulot c'est ça. NON. Je veux que vous le respectiez. Est-ce si compliqué?

Bande de malpropres tiens.



10 commentaires:

Anna a dit…

Ouh là, ça fait du bien de se sentir comprise, d'un coup. Nous, en en est arrivé à un point où on supplie les usagers de NE PAS ranger - vu qu'ils font n'importe quoi - on a des chariots de livres, ils les mettent dessus et comme ça au moins on sait ce qu'on a à ranger...

eric a dit…

poilant ces dessins :D, merci Ion, grâce à toi les livres ont enfin un âme (enfin au moins une personnalité).

Opportune a dit…

On a les mêmes en librairie si ça peut vous rassurer :D

Pommies a dit…

Parmi la liste des "Pourquoi ne le font-il pas ?", moi je vote sans hésitation pour le "Désir immodéré de faire travailler ces feignasses de fonctionnaires qui glandent toute la journée".
Parce que oui, notre métier ne consiste qu'à ranger les livres toute la journée et aussi à les lire. Ben oui, on a que ça à foutre, nous autres, les fonctionnaires !!!
N'oublions pas non plus, que quand la bibliothèque n'est pas ouverte au public, cela signifie que l'on ne travaille pas du tout, c'est évident. Qu'est ce qu'on pourrait bien y faire ?!!!! pffffff...

Qu'est ce que je peux rigoler avec ce blog !!! MERCI ION !!!

Anonyme a dit…

Merci merci de me faire rire, je viens de passer 1h à reclasser les déclassés !!! Peut-être devrait-on afficher l'alphabet dans la bibliothèque ?!

Lujena a dit…

Ahah ^^ Géniallissimes ces dessins ! (le texte aussi vui, don't worry). Faudrait penser à faire un livre illustré de "la vie du livre en bibliothèque"....

ion a dit…

Merci à tous!

Elise a dit…

Je suis toujours morte de rire en lisant ton blog ! Tout est tellement vrai !!!!!

Bizzzz

Elise

blandine a dit…

Pauvre Jean-Brice quand même... ;-)

Habib Liotek a dit…

Je suis d'accord que la solution la plus simple c'est encore de leur interdire de ranger un livre ce qui revient à les prendre pour les cons qu'ils sont...
mdr

Et pourquoi je suis pas invité moi à faire la rumba dans la réserve ? hein ?? pourquoi ???

excellent comme toujours :o) Surtout n'arrêtez pas collègue !!

Articles les plus consultés