25 juillet 2008

Nonante


C'est bougon





C'est sourd
C'est défaillant


C'est obséquieux

C'est hargneux


...mais heureusement ça ne durera plus très longtemps.

8 commentaires:

Anonyme a dit…

On retrouve tellement nos lecteurs !!! Bravo pour nos papys et mamies (tous si différents mais en même temps, si semblables)

Peut-on rire de tout? Oh oui, c'est tellement bon!

Félicitations pour ces bons moments que tu nous fais passer à nous bibliothécaires

charlie

labeille a dit…

Aaah ! rude les vieux...
J'aime bien quand ils te parlent EN GUEULANT puisqu'ils sont sourds et ça juste après que tu aies demandé aux djeunes de la boucler un peu car ils faisaient trop de boucan...

Ou bien quand ils te disent, en tapant du pied (véridique): "vous n'avez rien !!" sous-entendu vous n'avez pas ce que je veux là maintenant tout de suite, car le coin des nouveautés est blindé...
Ah lalalalalaaaaa

Mais s'il n'y avait que les vieux... loool c'est vrai qu'eux, au moins, ben ça durera plus très longtemps comme tu dis si bieeeeeeennn !

Habib Liotek a dit…

C'est donc ça le sens de "Un vieillard qui meure, c'est une bibliothèque qui brule"
L'image est osée, ça voudrait dire que sans eux, la bibliothèque ne serait pas ce qu'elle est...
Bon c'est tiré par les cheveux (de vieux en plus) donc mon raisonnement tient pas debout (encore qu'avec une canne...)
Si ça tient le temps de vous faire sourire, tant mieux ^^

Lujena a dit…

*écroulée de rire alors qu'une grand mère entre dans la bib*
*vite refermons Internet*

Rincevent a dit…

Comme dirait Agrippine de Bretecher, "les vieux faudrait les compacter et les balancer dans l'espace !" ^___^

Anonyme a dit…

Bravo encore pour l'exactitude du trait ! Vous travaillez sur le motif ?

OldPaddy

ion a dit…

Merci pour ces compliments! Les personnes âgées (c'est comme ça qu'il faut dire non?) m'inspirent en effet, les côtoyer est une source inépuisable d'inspiration, hu hu hu. Tant mieux pour le blog, tant pis pour mes nerfs au quotidien ;)

Habib Liotek a dit…

Lol aujourd'hui une vieille qui venait emprunter des livres adultes en section jeunesse me sort un truc du genre :
"Y a du relâchement, on sent que c'est bientôt les vacances. Je sais bien que c'est les derniers jours les plus durs..."
Sa... perlipopette !

Articles les plus consultés