13 juin 2008

Tomato girl

Je rougis facilement.
Depuis toute petite.



"Rouge comme une tomate", je l'ai digéré, archi-digéré, aujourd'hui je n'en ai cure.
Je suis blindée.


Rougir n'est plus un problème pour moi.
ça fait partie de mon charme.


Je m'y suis faite.
Les moqueries ne m'atteignent plus.
Le temps de la vexation est bien loin.


Je m'en fous complètement.

15 commentaires:

Anonyme a dit…

La bibliothèque : un lieu de paroles, un espace d'échanges... C'est le nouveau credo ! Donc laissons les usagers s'exprimer, vivre quoi ! Réservons des espaces "tenue correcte et silence exigés" - "tolérance zéro"- aux étudiants, chercheurs et autres lecteurs exigeants et consentants placés sur siège éjectable ! Ça nous évitera des numéros d'instit. pas assumé(e)s, de vigiles schizophrènes.
Sinon : super blog. Bravo !

ion a dit…

ça tombe mal ce nouveau credo, je comptais faire une pétition pour le port obligatoire d'uniformes pour les abonnés de bibliothèques...

je pensais aussi à instaurer l'implantation d'une puce électronique lors de l'abonnement, qui permettrait, grâce à un judicieux système télécommandé, de mettre le volume vocal de l'abonné sur off par les bibliothécaires...

sinon je songeais à demander la construction d'une tour d'ivoire dans chaque établissement...

...d'autres suggestions?

nescio a dit…

ah oui : la consigne pour insuportables nains � l'entr�e de la bib : une dizaine de bo�tes insonoris�es dans lesquelles chaque parent peut abandonner sa prog�niture avant d'entrer dans la bib...les enfants non r�cup�r�s � l'heure de la fermeture seront �videmment abandonn�s � l'entr�e de la ferme la plus proche o� ils auront � genger durement leur croute de pain sec...
J'ai �galement un beau projet pour le service communal des travaux : am�nager une trappe devant le comptoir de pr�t, trappe que je pourrais actionner d'un simple petit bouton fix� sous ma table de travail. La trappe serait assez large pour permettre la disparition simultan�e de +sieurs d�sagr�ables et -via un toboggan savonn�- conduirait directement dans un proche prairie pentue r�guli�rement brout�e par de sympathiques b�liers et autres boucs en rut...voil� voil� mais tout �a est bien rural, j'en conviens...

labeillle a dit…

Ah ah ah !!!
Ah, non c'est pas possible, c'est trop moi ! Sauf que moi, j'aboie ! (on m'appelle le pitt bull).
Quant au nouveau credo, rien à ...., c'est pas mon concept de la bib où on travaille au calme. Désolée, mais les nouveaux credos me font plus penser à la fnac qu'à une bib. Y en a encore plein qui veulent du calme dans les bib, surtout chez nos lecteurs ! Et moi je suis d'accord. S'ils veulent du bruit, qu'ils aillent chez les gnomes à côté ! Gnark !

vaoulevent a dit…

« L’homme est le seul animal qui rougisse ; c’est d’ailleurs le seul animal qui ait à rougir de quelque chose. »
Georges Bernard Shaw
la synchronicité du jour...! juste après avoir refermé votre blog..je tombe sur cette phrase !

ion a dit…

@ nescio & labeillle : il y a de quoi faire mes amis, ne désespérons pas...pour le moment, savourons cette journée ensoleillée, et remercions le bac de nous offrir quelques jours de tranquillité...amen.

Signé :une pauvre petite chose timide à la peau sensible.

Anonyme a dit…

Converser, échanger des idées n'est pas faire "du bruit". La bibliothèque n'est pas un cloître même si elle y a ses racines. Comment engager un dialogue avec un lecteur, le conseiller, l'orienter ... sans se trouver en porte-à-faux vis à vis de ceux à qui l'on vient de demander de se taire, sans faire "du bruit" ? Grace au langage des signes ? Il ne s'agit pas de choisir entre la Fnac et le Carmel (sinon mon choix est fait !)mais d'articuler les deux. Question d'espaces sûrement... Combien de bibliothèques conçuent sur le modèle unique de la salle de classe ou de musée ? Et de bibliothécaires sur celui de l'enseignant ou du gardien à la recherche du silence ..et de la paix.Le nouveau credo c'est juste pour ne plus avoir à rougir.

ion a dit…

Bon. Allez, une petite piqûre de rappel s'impose : ce blog est à lire au 2nd degré minimum les amis...

Bruit et chuchotements a dit…

Après les Bibliothèques silencieuses... après les Médiathèques bruyantes...

voici les Fnacarmels, la médiation dans tes oreilles.

Cyrano a dit…

Moi je suis d'accord avec un peu tout le monde (je n'ai aucune personnalité)
MAIS
Il faut doser un peu, oui je trouve normal de faire comprendre aux gamins ou éventuellement aux adultes que le volume sonore dans un endroit calme (pas un mausolée non plus), ça se dose pour que ce ne soit pas pénible pour tout le monde notamment pour les gens qui travaillent là toute la journée(ben désolé on a droit à un minimum de confort aussi, on est pas des robots), calme ne veut pas dire silence absolu: Allez, on peut même parler à voix haute mais les nouveaux crédos libertaires, ça se dose comme le reste..La liberté des uns ne doit pas manger le droit au calme même relatif des autres. Entre s'exprimer et brailler y'a un petit monde de courtoisie quand même. En fait , je trouve pas mal dans l'intérêt de la société dans son ensemble qui instaure une dictature de la liberté (tout le monde est libre d'emmerder tout le monde en fait, est-ce si éclairé que ça?)de ménager des coins calmes perçus comme ça pour et par tout le monde . La bibliothèque est un endroit où on fait un peu plus gaffe qu'ailleurs à ne pas brailler, ça ne veut pas dire que c'est le monde du silence.


bon et puis pour parler du vrai sujet du post du moment,je trouve ça très mignon une grande fille au caractère bien trempé par la vie qui rougit encore, moi :-)

ion a dit…

C'est un débat très intéressant effectivement...mais qui n'a pas vraiment sa place dans ce blog, je crois...je voudrais dire aux personnes qui tentent dans leurs commentaires de modérer mon propos, qu'ils prennent ce blog un peu trop au sérieux sans doute, dans la mesure où (vous ne pouvez pas savoir combien ça me coûte d'écrire ce que je vais écrire tellement je pensais que c'était évident) c'est de la grosse déconnade, ce blog, ok? Je compte bien continuer à décapiter des lecteurs de terroir, traumatiser des collégiens beuglards et laisser flotter triomphalement mon étendard de Bibliothécaire Acariâtre (oh merde c'est trop beau)...allez, on est là pour rigoler!

ion a dit…

P.S. : et merci cyrano, pour un peu j'en rougirais dis donc ;)

Cyrano a dit…

Je suis sûr que cela te va très bien (voix de velours).

Mais pardon,on est pas non plus sur un site de rencontre hein?

Rats. (prononcer "ratsse" comme Charlie Brown)

labeillle a dit…

Oui moi j'aime me défouler.
Ici c'est exactement ce qu'il me faut comme thérapie, comme exutoire.
Gnaâârk !

Habib Liotek a dit…

Je brûle de vous lire à nouveau (au second degré bien sûr).
Cela dit une brûlure au second degré c'est déjà douloureux alors vite jouez les Biafine bienfaitrice (non je ne vous passe pas de la pommade dans le dos ^^)

Articles les plus consultés